En 2000, j'ai découvert le typique petit village d'Aulas, niché au pied des Cévennes et du Mont Aigoual.

     J'ai eu un coup de coeur pour cet endroit magique, pépite verte restée encore authentique.

 

     Et puis, il y a eu une rencontre, mon mari et son travail, la culture endémique de la région, la pomme                                                                            Reinette du Vigan et l'Oignon Doux des Cévennes.

 

     De là, l'idée de chambres d'hôtes et de produits transformés s'est élaborée, patiemment, et

le Bec à Sucre est né.

    Mon passionnel attachement à la cuisine et la beauté de l'endroit ont créé l'alchimie de ce projet que je partage avec mes hôtes lors de leurs séjours.

     

     Je vous propose de découvrir la nature sereine et la gourmandise du petit déjeuner au panier pic-nic, ou encore pour un repas, le soir, sous les tonnelles du jardin.